GESTION DES RISQUES SÉCURITÉ

NOS

FORMATIONS

Travailler sur une charpente, un toit, un pylône, une plate-forme, un échafaudage… Qu’il soit temporaire ou régulier, le travail en hauteur peut être une activité à risque. Les chutes avec dénivellation constituent en effet la seconde cause d’accidents du travail mortels après ceux de la circulation. Pour prévenir les chutes de hauteur, il faut agir à la fois sur la conception des ouvrages ou des équipements, sur les postes de travail et sur les modes opératoires.

Opérateur – encadrant – concepteur

Une étape nouvelle de la réforme anti-endommagement est entrée en application le 1er janvier 2018, celle relative au renforcement des compétences des intervenants en préparation et exécution des travaux à proximité des réseaux.

Tous les acteurs – les maîtres d’ouvrage publics et privés de travaux ainsi que leurs appuis en maîtrise d’œuvre, et les entreprises de travaux – sont concernés

Article R.4323-106 du Code du travail. L’employeur fait bénéficier les travailleurs devant utiliser un équipement de protection

individuelle d’une formation adéquate comportant, en tant que de besoin, un entraînement au port de cet équipement.

Les petites étincelles peuvent causer de grandes catastrophes. Les travaux par points chauds représentent 30 % des origines d’un incendie dans l’entreprise. Il est donc essentiel de les maîtriser. Afin d’apporter une aide à la gestion de ce type d’intervention, cette formation regroupe les mesures de prévention à mettre en place ainsi qu’un exemple de permis de feu.

Article R.4227-39 du Code du travail. La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours des quels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme général, à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manoeuvres d’évacuations nécessaires.

(sauveteur secouriste du travail)

Article R.4224-15 & R.4224-16 du Code du travail. Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence En l’absence d’infirmiers, ou lorsque leur nombre ne permet pas d’assurer une présence permanente, l’employeur prend, après avis du médecin du travail, les mesures nécessaire pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades.

Prévention des risques liés à l’activité physique

Article R4541-8 du code du travail. Proposer des améliorations susceptibles d’éviter ou de réduire les

risques identifiés et participer à leur mise en oeuvre.

Article R4541-8 du code du travail. L’employeur fait bénéficier les travailleurs dont l’activité comporte des manutentions manuelles d’une formation adéquate à la sécurité relative à l’exécution de ces opérations.Au cours de cette formation, essentiellement à caractère pratique, les travailleurs sont informés sur les gestes et postures à adopter pour accomplir en sécurité les manutentions manuelles.

Manipulation-extincteurs – ESI

Article R.4227-39 du Code du travail. La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours des quels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme général, à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manoeuvres d’évacuations nécessaires.

Montage – Utilisation – Réception – Vérification

Ces formations ont pour objet de favoriser une mise en œuvre efficace des mesures législatives ou réglementaires en vigueur et de rappeler les bonnes pratiques en matière de choix et d’utilisation des échafaudages fixes et/ou roulants.

Contactez-nous !

Pour toute question concernant nos formations, planning, tarifs …